Un demi-million d’Ontariens ont trouvé de l’aide en appelant 211 en 2009

211, la ligne téléphonique offrant de l’aide dans les domaines des services sociaux, a relié 494,586 Ontariens à des services de base en 2009. En composant 2-1-1, les gens ont trouvé de l’information et ont été aiguillés vers des milliers d’organisations et de programmes les aidant avec leurs problèmes les plus pressants.

“Les gens appellent 211 et découvrent une vaste panoplie de services, ainsi que les modes d’admissibilité correspondants,” dit Bill Morris, directeur général de la Société de services Ontario 211. “En posant des questions sur leur situation, nous pouvons leur offrir des options pertinentes. Qui plus est, 92 pour cent des appelants se dirigent vers les services qu’on leur a suggérés.”

Les dix raisons les plus importantes pour appeler 211 ont rapport à : la santé; le revenu et l’assistance financière; les services communautaires; l’aide pour le logement; la nourriture et les repas; la sécurité juridique et publique; les services municipaux; les services pour la santé mentale et les dépendances; la protection du consommateur  et les questions commerciales; et les services fédéraux. Ces dix raisons les plus populaires représentent 73 pour cent des demandes du 211.

Un exemple en 2009 : un homme a appelé le 211 de la salle d’urgence d’un hôpital. Il n’avait plus de nourriture à la maison et ne pouvait pas se rendre à la banque alimentaire en béquilles. Le spécialiste en information et en aiguillage du 211 a contacté un travailleur de rue ayant accès à une camionnette, et lui a expliqué la situation. Le travailleur, très compréhensif, a accepté de livrer de la nourriture au client dès qu’il aurait son congé de l’hôpital, quelques heures plus tard. Ce travailleur a même assuré au spécialiste du 211 qu’il ne finirait pas son quart de travail sans avoir livré cette nourriture.

“Les appels les plus fréquents au 211 révèlent qu’en 2009 les Ontariens avaient vraiment besoin de services sociaux de base. La santé, l’alimentation, l’accès aux abris, l’aide à l’emploi, le soutien au logement, la santé mentale, et l’aide financière représentaient leurs demandes les plus urgentes,” dit Bill Morris, directeur général. “Nos spécialistes aident les clients à s’autonomiser, grâce à une approche positive, pointue et compatissante – puisqu’ils comprennent la complexité de la situation des appelants, de leurs besoins multiples et compliqués.”

Une femme ayant perdu son emploi il y a deux ans a appelé. Elle craignait d’être expulsée de son logement, trop honteuse pour dire à ses proches qu’elle n’avait pas assez d’argent pour l’épicerie. Suivant une période de petits contrats occasionnels et de travail à temps partiel, ses épargnes étaient épuisées. Le spécialiste en aiguillage lui a expliqué comment faire une demande d’aide financière. Mais ce n’est pas tout : il lui a parlé d’un groupe local de soutien au logement pouvant l’aider à trouver un loyer plus abordable,  de banques alimentaires, et de services sociaux offrant du counselling et des programmes conçus pour les travailleurs chevronnés et les femmes. L’appelante, reconnaissante envers le spécialiste pour l’avoir dirigée vers tant de services, se sentait beaucoup mieux.

2-1-1 est un numéro de téléphone à trois chiffres facile à retenir; il offre de façon gratuite et confidentielle, de l’information sur les services sociaux, communautaires, de santé, et gouvernementaux de l’Ontario – et ceci dans plus de 150 langues. Le site Internet www.211ontario.ca, disponible pour toute personne ayant accès à l’Internet, inclut plus de 56 000 services et programmes.

En ce moment, 55 pour cent de la population ontarienne peut composer 2-1-1 pour de l’information. Ces régions comprennent Thunder Bay, Sault Ste. Marie, la région Centre-Est, Toronto, Halton, Peel, Niagara, Windsor-Essex et Ottawa. À la fin de 2010, le service téléphonique s’étendra pour atteindre plus de 80 pour cent de la population ontarienne.

La province de l’Ontario, le gouvernement du Canada, United Way/Centraide du Canada, et de l’Ontario,  ainsi que plusieurs municipalités, soutiennent 211 Ontario.