Le service 211 et la Ligne d’assistance aux personnes âgées (1-866-299-1011) S’unir pour lutter contre la maltraitance des personnes âgées en Ontario

Le 1er février 2013, la Ligne d’assistance aux personnes âgées de l’ONPEA (la seule de ce genre), s’associe au service Ontario 211 pour lancer un nouveau modèle de prestation concertée des services et accroître ainsi l’efficacité et l’utilité de l’aide apportée aux personnes âgées et à risque dans la province. Ce partenariat permettra de réduire le nombre d’appels interrompus, d’augmenter la capacité de traitement des appels et d’améliorer la satisfaction des clients. Il s’agit de l’une des nombreuses mesures que prend l’ONPEA pour établir un modèle de financement et de prestation de services durables, tout en forgeant des partenariats solides dans la collectivité.

Cette mesure a pu être prise grâce à une subvention d’un an de la Fondation Trillium de l’Ontario qui permet la poursuite de l’exploitation 24 heures sur 24, sept jours sur sept de la Ligne d’assistance aux personnes âgées, d’une importance vitale. Depuis sa création, la Ligne d’assistance a répondu à quelque 20 000 appels dans plus de 150 langues, tandis que le plan de développement des ressources et le soutien populaire (à la hausse) se poursuivent parallèlement.

La Ligne d’assistance aux personnes âgées continuera de collaborer avec la ligne de secours pour les femmes victimes de violence Assaulted Women’s Helpline qui, dès le début, l’a aidée en lui offrant son infrastructure existante, un appui technique ainsi que des conseillers et du personnel spécialement formés et dévoués.

Grâce à cette ouverture du partenariat au service 211, les clients pourront obtenir de l’information sur une vaste gamme de services et de programmes sociaux, ce qui libérera le personnel de la Ligne d’assistance aux personnes âgées (laquelle fonctionne aujourd’hui à pleine capacité) et lui permettra de répondre à des appels demandant du counseling spécialisé.

Teri Kay, directrice générale de l’ONPEA, exprime sa gratitude à la FTO et au service 211 pour leur soutien, qui s’est manifesté par l’octroi de la subvention et de précieuses ressources. En fin de compte, les principales bénéficiaires de la situation sont les personnes âgées à risque qui auront désormais accès à l’aide voulue.

Andrew Benson du service 211 se fait l’écho des sentiments de Mme Kay. Selon lui, il s’agit d’un partenariat idéal qui fait intervenir les ressources de chaque organisme pour offrir aux personnes âgées un accès aisé et fiable aux services voulus d’information, d’orientation et de conseil et réaliser ainsi des avancées dans la protection et le soutien des personnes âgées vulnérables de la province.

À propos de l’ONPEA

Le Réseau ontarien pour la prévention des mauvais traitements envers les personnes âgées (ONPEA), organisme de bienfaisance dirigé par un conseil d’administration bénévole, entend sensibiliser l’opinion
publique à la maltraitance et à la négligence envers les personnes âgées par le biais d’activités d’information du public, de défense, de formation de professionnels et par la coordination des services. En plus de mettre en oeuvre la Stratégie ontarienne de prévention des mauvais traitements à l’égard des personnes âgées, l’ONPEA appuie un nombre accru de recherches et de projets clés sur la prévention de la maltraitance et de la négligence envers les personnes âgées dans le cadre de tribunes régionales, nationales et internationales. Pour plus de renseignements, consulter le site de l’ONPEA à l’adresse suivante :
www.onpea.org.

À propos du service Ontario 211

Ontario 211 est un organisme d’utilité publique qui bénéficie de l’appui du Ministère des Services sociaux et communautaires, de Centraide, de la Fondation Trillium de l’Ontario et de Citoyenneté et Immigration Canada pour recueillir, organiser et diffuser de l’information utile et fiable sur quelque 60 000 services et programmes sociaux. Depuis son lancement il y a plus d’une décennie, le service 211 a répondu à plus de quatre millions de clients. L’Ontario a été la première province canadienne à assurer une couverture complète pour que tout le monde puisse trouver de l’aide en naviguant dans le réseau complexe des services sociaux. Ontario 211 est un point d’accès unique : on peut soit composer le numéro à trois chiffres primé, confidentiel et gratuit (2-1-1) ou, si on a accès à Internet, se connecter à des services communautaires, sociaux, sanitaires et aux services du gouvernement. Des spécialistes en information et en orientation agréés répondent en direct aux appels 24 heures sur 24, sept jours sur sept, 365 jours sur 365 dans plus de 150 langues, sont à l’écoute de leurs interlocuteurs et s’appuient sur des années d’expérience dans les services sociaux pour mettre ces derniers en liaison avec les services les plus susceptibles de les aider. Pour plus de renseignements, consulter le site www.211ontario.ca.