Un apprentissage sur les communautes…

J’ai eu, la semaine dernière, le privilège et le plaisir de connaître de première main une des communautés que nous servons dans la région de l’Est ontarien : le magnifique comté de Renfrew. Michael Nolan, Chef du service paramédic du comté de Renfrew, m’avait invitée à l’accompagner en co-patrouille afin de rencontrer quelques-uns des résidents et des leaders communautaires du coin. Le but de l’exercice était de sensibiliser le service 211 dans la région. J’avais donc saisi cette chance tout en ayant hâte de pouvoir enfin mettre des visages sur des noms familiers, connus à travers des courriels ou des appels téléphoniques.

La journée a débuté à 7 h 30 avec mon départ d’Almonte, Ontario, direction Pembroke, pour un meeting à 9 h 30. J’ai vite fait de remarquer que presque tous les conducteurs que nous rencontrions sur la route envoyaient la main à Michael – qui leur rendait la pareille. Vivant moi-même dans le comté de Lanark, cela ne m’a pas surprise outre-mesure puisque je suis habituée à ce que les gens fassent signe aux passants pour dire bonjour. Mais j’ai bientôt réalisé que Michael connaissait tout un et chacun et pouvait même me parler un peu d’eux quand je le lui demandais.

Le meeting ce matin-là portait sur le plan de transport actif du comté de Renfrew. J’ai appris que le comté avait développé un partenariat avec un organisme local à but non-lucratif, KidActive, et des partenaires communautaires, le but étant d’améliorer les routes pour qu’on les partage avec les cyclistes et les piétons. L’objectif de cette initiative est d’améliorer la santé de la communauté, et le comté de Renfrew a fait des progrès significatifs sur cette question. J’ai aussi appris, de la bouche d’un propriétaire de petite entreprise, que son commerce réparait les bicyclettes usagées pour les donner aux jeunes qui n’ont pas les moyens de s’en acheter.

Nous sommes ensuite allés au lancement de la campagne du 211 de l’Est ontarien, chez son bailleur de fonds et ardent défenseur : Centraide du comté de Renfrew. Il faisait un temps splendide et nous avons rencontré quelques représentants notables de cette agence, tout en partageant des anecdotes au sujet de programmes similaires dans nos régions respectives. Était aussi présente Joanne King, directrice-générale du Centre de ressources communautaires de Killaloe – fournisseur de données pour le 211 de l’Est de l’Ontario et un promoteur extraordinaire pour le service 211 dans le comté de Renfrew. Puis, nous avons laissé du matériel 211 chez les bonnes gens du Centre de ressources pour les familles militaires de Petawawa.

L’après-midi incluait un meeting assez bref, avec le directeur des opérations de Carefor du comté de Renfrew, pour discuter un partenariat en développement avec 211 de l’Est ontarien visant à coordonner le transport non-urgent. Il fût suivi par des visites au centre de contrôle des appels pour les pompiers et les ambulances ainsi qu’au centre paramédic de Petewawa. J’ai eu du plaisir à monter dans des ambulances, neuves ou anciennes, tout en rêvant d’en conduire une pour un p’tit essai de route…

Le moment culminant de la journée a été lorsque nous avons répondu à un appel pour une femme âgée, vivant seule, dont l’alarme médicale personnelle venait de s’activer. Et nous sommes partis à folle allure (je ne voulais pas savoir à quelle vitesse) à travers le centre-ville, sirènes hurlantes et lumières clignotantes jusqu’à l’adresse donnée. Après quelques moments terrifiants (pour moi, en tout cas), nous sommes arrivés à destination où nous avons trouvé la femme âgée se prélassant dans un chaise sur le gazon en face de sa maison, toute heureuse de prendre du soleil. Le chef Nolan est sorti du véhicule et lui demanda si elle allait bien. Il semble qu’elle ait poussé le bouton par erreur; la compagnie d’alarme ne pouvant pas la rejoindre, on avait envoyé les ambulanciers.

Gladys vit seule dans sa maison et est encore très indépendante, mais ne peut plus se déplacer aussi facilement qu’elle le faisait auparavant. Michael est allé dans sa maison avec elle afin d’appeler la compagnie d’alarme et de s’assurer qu’il n’y avait pas d’autres dangers pour sa sécurité. Nous avons laissé Gladys dans sa cour avant, assise de nouveau dans sa chaise, et Michael m’a expliqué qu’il l’avait recommandée au programme de visite à domicile des ambulanciers. Cette initiative, née dans le comté de Renfrew, permet aux gens âgés comme Gladys de bénéficier de visites de vérification régulières – ceci afin qu’elle puisse rester dans sa maison le plus longtemps possible, en santé et indépendante. Après tout, c’est ce qu’elle veut.

La co-patrouille avec le chef Nolan a été une occasion parfaite pour sensibiliser les gens du comté de Renfrew au service 211. Mais peut-être encore plus, cela m’a donné une meilleure appréciation pour les personnes, les services et le secteur que je peux maintenant partagés avec l’équipe du 211 de l’Est ontarien. Sincères remerciements au Chef Nolan pour son temps, pour m’avoir présentée aux bonnes personnes et pour son service dévoué envers les résidents du comté de Renfrew.

– Karen Milligan

Recent Articles

Trousse des médias sociaux pour les ambassadeurs du 211 durant la pandémie de COVID-19

Le 211 Ontario demande aux ambassadeurs du 211 de communiquer ce message : la ligne d’assistance 211 vise à aider les résidents de l...

Services sociaux et communautaires

Sources d’information Covid-19 pour les résidents de l’Ontario

Ministère de la Santé de l’Ontario et information sur la réponse du gouvernement de l’Ontario. https://www.ontario.ca/fr/page/n...

Santé et santé mentale

Journée 211 2020 – Trousse des ambassadeurs du 211

Bilan de la Journée 211 Le 11 février est la Journée 211 en Amérique du Nord – une journée de sensibilisation collective du se...

Services sociaux et communautaires