Le 211 sur les Services sociaux – mars 2015

Demandes pour les initiatives communautaires en santé mentale de Bell, Bell Cause
Le Fonds communautaire Bell Cause de 2015 accepte des demandes de subvention de   5 000 à 50 000 $ pour des initiatives communautaires en santé mentale.  Les demandes sont destinées à des organisations enregistrées, sans but marchand et philanthropiques, finançant des programmes en santé mentale régionaux. Ce sont des experts en santé mentale, de partout au pays, qui participent au processus de sélection.  La date de tombée pour faire une demande est le 31 mars et toutes les subventions seront distribuées avant le 31 décembre 2015. Pour faire une demande de subvention en 2015, visitezhttp://cause.bell.ca/fr/nos-initiatives/.

Une nouvelle inscription en ligne aide les familles à faible revenu à recevoir une contribution financière gratuite pour les études postsecondaires de leur enfant
www.SmartSAVER.org a lancé un nouveau formulaire électronique conçu spécifiquement pour aider les familles à faible revenu à ouvrir un régime enregistré d’épargne-études (REEE) et à obtenir un Bon d’études canadien. Le bon est une contribution allant jusqu’à 2 000 $, permettant de démarrer l’épargne destinée à l’éducation future d’un enfant venant d’une famille à faible revenu.  BMO, Meridian, RBC Royal Bank, Scotiabank, TD et Vancity se sont mis en commun pour soutenir SmartSAVER, et établir des REEE sans frais et sans contribution minimale dans un seul but : aider les familles modestes à avoir accès au Bon d’études canadien du gouvernement fédéral du Canada. Les familles peuvent faire une demande pour le Bon d’études canadien en utilisant le formulaire en ligne de SmartSAVER, ce qui se fait en 10 minutes, et choisir une des six caisses populaires et banques participantes où ouvrir leur REEE – sans aucun dépôt d’argent. Le formulaire, facile à utiliser, est offert en cinq langues (anglais, français, espagnol, mandarin et pendjabi). Le Bon d’études canadien, destiné aux familles ayant un revenu net ne dépassant pas 44 701 $, peut fournir la première contribution dans le REEE d’un enfant admissible. La recherche montre que ce capital de départ modeste peut être un appui significatif pour les enfants et leurs familles.

Le Bon d’études canadien est une subvention fédérale d’épargne-études pour les enfants des familles à faible revenu qui reçoivent le Supplément de la prestation nationale pour enfants.  Le Bon d’études canadien offre jusqu’à 2 000 $ en contribution REEE, sans qu’une contribution familiale soit exigée, aux enfants nés après le 31 décembre 2013. Une fois le REEE d’une famille admissible ouvert, le gouvernement fait un premier dépôt de 500 $, ainsi qu’un 100 $ supplémentaire à chaque année jusqu’à ce que l’enfant ait 15 ans, pour un maximum de 2 000 $. Pour en savoir plus sur le Bon d’études canadien, visitezhttp://www.smartsaver.org/fr/resp-information.shtml.

La Fondation Bon départ de Canadian Tire et la Fondation canadienne de hockey (FCH) présentent Le jeu gagnant, un programme qui donne aux enfants la chance de jouer dans une ligue de hockey mineur
Dans les prochains trois ans, La Fondation Bon départ et FCH vont réunir sur la glace environ 10 000 enfants de quatre à 18 ans, annuellement, pour jouer au hockey.  On aidera les enfants de familles à faible revenu à couvrir les frais associés à l’inscription et à l’équipement. Les familles peuvent en savoir plus sur l’aide financière en appelant 1-844-AUX-JEUX ou en visitant le site Internet http://jumpstart.canadiantire.ca/fr.html. Les parents ou tuteurs des joueurs pourront prendre connaissance de l’information sur la demande de financement à la mi-année 2015 pour la saison 2015-2016.

OPHEA et le Groupe financier Banque TD lancent Le bien-être et ton porte-feuille – la littératie financière et la vie saine
OPHEA et le Groupe financier Banque TD annoncent le lancement de : Le bien-être et ton porte-feuille – la littératie financière et la vie saine. Le bien-être et ton porte-feuille est une ressource gratuite portant sur l’éducation financière visant à aider les enfants et les jeunes à acquérir une bonne compréhension des concepts de base en matière de finances, afin qu’ils puissent naviguer avec succès les dédales du monde financier complexe d’aujourd’hui.

Conçue pour les éducateurs, la ressource aide les enseignants à offrir aux élèves de la 4e à la 8e année des occasions d’examiner les habiletés liées à une vie saine, tout en songeant à la façon dont les choix et les décisions d’ordre financier affectent le bien-être en général.

La ressource Le bien-être et ton porte-feuille comprend des fiches d’activités conviviales, téléchargeables et faciles à utiliser, ainsi qu’un guide de l’animateur, pour aider à la mise en œuvre de la ressource. Ces activités intègrent le concept de la littératie financière au programme-cadre d’éducation physique et santé (ÉPS) de la 4e à la 8e année. Le programme permet d’utiliser des concepts, comme le développement d’objectifs personnels à des fins d’épargne et de budget, avec d’autres concepts du segment de la Vie saine. Les élèves sont encouragés à considérer les coûts et les conséquences de leurs choix alimentaires. Ils apprennent aussi à faire des liens et à réfléchir aux implications économiques de la consommation et de l’abus de drogues, ainsi que d’autres comportements de ce genre. La ressource se base sur la recherche du document A Sound Investment: Financial Literacy Education in Ontario Schools, 2010, présenté au Groupe de travail ontarien sur la littératie financière. Pour en savoir plus sur OPHEA, visitez  www.ophea.net. Pour le programme Le bien-être et ton porte feuille, visitez http://carrefourpedagogique.ophea.net/activites/le-bien-etre-et-ton-port…

30 000 jeunes canadiens confiés aux soins du gouvernement ont besoin d’un foyer permanent et accueillant
Until the Last Child (UTLC) travaille en collaboration avec les organismes de protection de l’enfance, encourageant et soutenant l’innovation. L’organisme fournit du financement et d’autres ressources essentielles pour que les jeunes en foyer d’accueil trouvent une famille permanente. Dans bien des cas, les agences de protection de l’enfance ont déjà l’esprit inventif et les modèles de pratique exemplaire dont ils ont besoin; c’est le financement qui manque. Until the Last Child est déjà engagé dans un certain nombre de projets en Ontario et demande aux entreprises canadiennes de faire leur part dans ce dossier. UTLC est soutenu par des dons venant de particuliers et de sociétés, par un panel d’experts du monde des affaires et par quelques-uns des plus grands spécialistes de la protection de l’enfance en Amérique du Nord.

UTLC a inauguré son site Internet www.untilthelastchild.com (bientôt en version française), qu’il présente comme une ressource permettant de sensibiliser sur la question et partager la recherche comme les progrès liés à ce problème – qui bien que majeur, n’en demeure pas moins soluble.

Le premier programme de logement pour femmes violentées, parrainé par le secteur privé, est appelé à grandir
À Toronto, les femmes ayant été violentées trouvent qu’il est de plus en plus difficile de trouver un logement sécuritaire et abordable en quittant un refuge d’urgence, comme Interval House. Avec plus de 90 000 familles sur la liste d’attente, le délai pour obtenir un logement subventionné à Toronto peut être de 6 à 8 ans.

Pour améliorer le modèle de logement subventionné et aider plus de femmes, Interval House a développé une solution novatrice qui a permis aux propriétaires du secteur privé et aux refuges pour femmes de collaborer et d’agrandir ce projet pionnier vers Ottawa et Hamilton.

Comment fonctionne le projet Her Home Housing Project de Interval House?

  • Des propriétaires privés offrent des unités de logement, à un prix proportionné au revenu,  aux clientes de Interval House, pour une durée allant jusqu’à un an
  • Interval House soutient ces femmes durant la transition vers leur nouvelle vie, incluant les aspects domicile et travail
  • Les femmes participent dans un programme d’emploi ayant pour but d’avoir la capacité de payer un logement au prix du marché à la fin du bail d’un an
  • Interval House de Toronto a investi dans la formation, le renforcement des capacités et la coordination des partenariats, afin de partager le projet Her Home Housing Project avec d’autres villes. Les femmes admissibles au soutien de Western Ottawa Community Resource Centre et de Interval House de Hamilton auront la chance de profiter de cette option supplémentaire côté logement.

Une initiative de Compagnie Canada permet de bonifier un nouveau programme d’aide destiné aux réservistes
Compagnie Canada soutient un nouveau programme du gouvernement du Canada conçu pour fournir une aide financière aux employeurs des réservistes des Forces armées canadiennes (FAC), déployés dans des théâtres d’opérations.

Connue sous le nom de Programme d’indemnisation des employeurs de réservistes, cette initiative fournira un soutien financier aux employeurs de réservistes des Forces canadiennes pour contrebalancer les coûts encourus lorsque des réservistes décident de remplir des fonctions à temps plein. Le programme sera offert par le ministère de la Défense nationale et par Emploi et Développement social Canada. Travaillant en collaboration avec Compagnie Canada, l’Institut C.D. Howe a produit en 2010 un rapport intitulé “Supporting Employees Who Deploy: The Case for Financial Assistance to Employers of Military Reservists,” qui constitue la force motrice derrière ce nouveau programme.  Pour plus de renseignements sur le Rapport de l’Institut C.D. Howe, visitezhttp://bit.ly/1roL36a (en anglais seulement).

Au sujet de Compagnie Canada
Compagnie Canada, une oeuvre de bienfaisance enregistrée au fédéral et créée en 2006, tisse des liens entre les dirigeants militaires et ceux du monde des affaires en vue de soutenir les hommes et les femmes en uniformes militaires dans leur travail, ici et à l’étranger.  L’organisation est non-partisane et défend les intérêts des Canadiens qui servent, ou qui désirent servir, dans les Forces canadiennes – armées régulières ou de réserve – et leurs familles, s’assurant qu’ils reçoivent le soutien, la reconnaissance et les soins nécessaires. La devise de Compagnie Canada est Many Ways to Serve (en anglais seulement). Visitezhttp://www.canadacompany.ca/fr/index.html.

TD fait un don de 3 millions de dollars au Centre de littératie financière de Prosper Canada
Le Groupe Financier Banque TD annonce son engagement envers le Centre de littératie financière de Prosper Canada avec un nouveau don de 3 millions de dollars. Ce cadeau, qui s’échelonne sur les prochains trois ans, aidera le Centre à atteindre ses objectifs de renforcement de la capacité financière d’un million de Canadiens faisant partie des populations vulnérables, au plus tard en 2020.
L’investissement initial de la TD dans le Centre pour la littératie financière et le Fonds de subventions en littératie financière de la TD, entre 2009 et 2014, a joué un rôle vital dans la création de ce qui est maintenant devenu un champ national d’éducation financière communautaire. Ce nouveau don de 3 millions de dollars au Centre va permettre d’intégrer l’éducation financière dans d’autres services à l’intention des populations vulnérables, soutenir la mise à l’essai et la mise en place des services gratuits de counseling financier au niveau national, et d’accroître la recherche et l’échange du savoir sur l’éducation financière.  Un certain nombre d’activités permettra de mobiliser les bénévoles de la TD qui cherchent des occasions pour redonner un peu de ce qu’ils ont reçu de la communauté.

Prosper Canada
Prosper Canada est un organisme caritatif national dédié au développement des opportunités économiques des Canadiens vivant dans la pauvreté, par le biais de programmes et de politiques novateurs. En tant que champion canadien de l’autonomisation financière, Prosper Canada travaille avec des partenaires issus du gouvernement, du monde des affaires et des communautés, dans le but de promouvoir et de développer des politiques, des programmes et des ressources qui transforment des vies et favorisent la prospérité de tous les Canadiens.  Pour en apprendre plus sur Prosper Canada et le Centre de littératie financière de Prosper Canada, visitez www.prospercanada.org (en anglais seulement).

AMI inaugure le premier lecteur média en ligne adapté en Amérique du Nord
Accessibilité Média Inc. (AMI) inaugure aujourd’hui le lecteur-AMI (AMI-player, en anglais), le premier lecteur multimédia accessible en ligne en Amérique du Nord. En exclusivité chez AMI.ca, le lecteur-AMI fournit une expérience d’utilisateur universelle et donne un accès au contenu original de AMI-télé à la demande, à un plus grand public.

Le lecteur-AMI est adapté structurellement et conçu pour fonctionner avec un éventail de technologies d’aide. Les instruments de contrôle peuvent être activés vocalement et offrent des fonctions interactives supplémentaires pour la vidéo, incluant un bouton séparé pour l’avance rapide et le retour en arrière, une option rare dans les lecteurs média. Le lecteur-AMI offre un contenu créé pour la diffusion incluant une vidéodescription, éliminant le besoin d’une piste audio séparée et les options comme le sous-titrage et la transcription. Certains programmes populaires seront accessibles avec le lecteur, sur demande et au moment qui convient le mieux à l’auditoire.  Pour en savoir plus sur le lecteur-AMI ou sur AMI et ses programmes, visitez www.amitele.ca. Toute rétroaction sur le lecteur-AMI peut être partagée par courriel à amitele@ami.ca ou par téléphone au 1-844-397-0947.

Le programme Tide Loads of Hope arrive au Canada
Le programme Tide Loads of Hope est arrivé au Canada et étend ainsi ses services de buanderie aux familles dans le besoin, grâce à des partenariats avec des organismes caritatifs locaux.  Lors de sa première collaboration canadienne, Tide travaillera avec une organisation de la ville-reine, The Children’s Breakfast Club, à laver les manteaux d’hiver donnés aux enfants à l’occasion d’une campagne de collecte dans la région du grand Toronto.

Bien que le programme Loads of Hope demeure engagé dans l’aide réactive dans les situations de crise, Tide reconnait qu’il y a des familles à travers le pays ayant besoin d’aide et de soutien – même sans la présence de désastres. Pour la toute première fois depuis ses débuts, le programme Loads of Hope va travailler proactivement à offrir des services de buanderie aux organismes caritatifs qui fournissent de l’aide continue dans leurs propres communautés.

Tide Loads of Hope a été créé en 2005 pour fournir des services de buanderie gratuits dont avaient grandement besoin les personnes touchées par l’ouragan Katrina. Inspiré par la résilience et la force de caractère des résidents de la Nouvelle-Orléans, Tide a voulu agrandir son programme Loads of Hope et a depuis aidé des familles dans le besoin à travers l’Amérique du Nord. Le camion de Loads of Hope est venu au Canada la première fois en 2013, afin d’aider les personnes affectées par l’inondation du sud de l’Alberta. Tide a lavé plus de 55 000 brassées pour plus de 40 000 familles depuis la création du programme.

CPA Canada offre des conseils aux organismes sans but lucratif pour aider les administrateurs d’entreprise sociale
Les organismes caritatifs et les organismes sans but lucratif peuvent maintenant profiter d’une nouvelle publication des Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) pour des conseils s’ils songent ou travaillent déjà dans le domaine des entreprises sociales.

Le document 20 questions que les administrateurs d’organismes sans but lucratif devraient poser sur l’entreprise sociale identifie des concepts clés dans ce secteur émergent. Bien que le terme “entreprise sociale” comprenne un large éventail de significations, sa condition essentielle est que l’organisation, l’opération, l’activité ou le programme doit être utile à la société tout en se réalisant par des activités commerciales ou d’affaires.

Préparée par Andrew Valentine, LLB et son partenaire, Miller Thomson, LLP, la publication remarque un taux élevé d’échecs associé aux entreprises sociales.

“Ainsi, il est important que le conseil accomplisse un contrôle diligent et approprié,” dit Valentine. “Des considérations comme les objectifs opérationnels et les priorités, les exigences et les sources de financement, un plan d’affaires et un budget, et une structure de contrôle, sont tous essentiels pour établir une organisation financièrement viable.”

Certaines des questions présentées dans la publication de CPA Canada comprennent la mesure du succès,  les qualifications et les aptitudes désirées chez les membres du conseil d’administration d’une entreprise sociale et le pour et le contre d’avoir des employés rémunérés ou bénévoles.

20 questions que les administrateurs d’organismes sans but lucratif devraient poser sur l’entreprise sociale peut être téléchargé àwww.cpacanada.ca/fr/ressources-en-comptabilite-et-en-affaires

Recent Articles

L’aide, ça commence ici! 2017

Le 211 aident les résidents de l’Ontario à naviguer le stress hivernal L’hiver, on le sait, est stressant – surtout pour les per...

L’aide, ça commence ici!

Première conférence nationale sur le lien entre la cruauté envers les animaux et la maltraitance envers les humains

Première conférence nationale sur le lien entre la cruauté envers les animaux et la maltraitance envers les humains La maltraitance...

Services sociaux et communautaires

211 – Région du Centre 2016

Appels - 139 843 Nombre total de séances Internet – 202 621 Séances Internet des cinq principales villes de la région Toront...

Instantanés régionaux