La meilleure chose à faire pour les sinistrés de Fort McMurray est de les écouter

– Article de blogue de Francesca Dobbyn, Directrice générale de Centraide Bruce Grey

Centraide Bruce Grey a joué un rôle essential en soutenant les personnes touchées par la tornade de Goderich et les incendies d’Owen Sound – qui ont affecté 23 personnes, incluant six familles sans assurance habitation.
_______________

Écouter. Voilà la chose la plus importante vous pouvez faire pour aider un individu qui vient de passer, ou passe à travers l’expérience d’un incendie, ou de toute autre perte significative de biens personnels.

Il est normal de vouloir aider. De sentir le besoin de faire quelque chose, n’importe quoi, pour soulager la douleur d’autrui. Mais la meilleure chose à faire est simplement d’écouter.

Certains répèteront leur histoire; d’autres préfèreront rester muets. Laissons ces gens choisir : chacun a sa façon de survivre à un désastre.

Dans notre cas, nous serons à jamais reconnaissants aux bénévoles de Victim Services Grey Bruce Perth, ainsi que des Services aux victimes à travers la province et le pays, pour leur expertise en écoute active. Ces experts savent quand écouter et quand agir. Communiquez avec des experts de votre région et laissez-les vous orienter. Ils vous diront ce qu’il y a à faire, quelles sont les ressources disponibles; ces renseignements vous permettront de faire un choix éclairé. Oui, nous voulons faire quelque chose, mais la plupart du temps, il n’y a rien à faire.

Ne donnez SURTOUT pas de choses matérielles! Il y a déjà des organismes qui le font; si un besoin se fait ressentir à cet égard, la communauté en sera avisée. Vous avez des choses à donner? Utilisez ces effets personnels pour générer de l’argent! Faites une vente-débarras, une vente sur Facebook, un échange de vêtements et offrez les profits : les dons en espèces sont les meilleurs.

Donner de l’argent soutient les activités de rétablissement et permet aux organisations d’acheter ce dont ils ont besoin. Le café du coin, devenu une aire de rassemblement, aura besoin de capital pour payer les dépenses. Vos dons en argent les aident à engager des résidents et à acheter les fournitures nécessaires (couvertures, etc.) au magasin local.

Oui, il est difficile d’être témoin d’une catastrophe et vous devrez peut-être éteindre la télé, prendre une pause, faire une promenade, rester en famille et apprécier votre bonne fortune. Certains ne voudront pas manquer un moment du drame; d’autres préfèreront ne pas en entendre parler. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de réagir.

J’ai parlé avec des gens qui ont survécu à des tornades, des incendies et des inondations. Leurs histoires suivent toutes un schéma identique : on sent d’abord que quelque chose ne tourne pas rond, puis on réalise que rien ne va plus. Adrénaline. Panique. Il faut faire face : lutter ou fuir? C’est seulement après que l’on comprend ce qui aurait pu arriver. Et c’est terrifiant.

Alors, commencez par écouter, en laissant les gens parler. Ils sauront vous dire leurs vrais besoins. Trouvez les appuis adéquats et reconnaissez vos propres limites.

En travaillant ensemble, nous sommes tellement plus forts!

Francesca Dobbyn
Directrice générale
Centraide de Bruce Grey

Recent Articles

L’aide, ça commence ici! 2017

Le 211 aident les résidents de l’Ontario à naviguer le stress hivernal L’hiver, on le sait, est stressant – surtout pour les per...

L’aide, ça commence ici!

Première conférence nationale sur le lien entre la cruauté envers les animaux et la maltraitance envers les humains

Première conférence nationale sur le lien entre la cruauté envers les animaux et la maltraitance envers les humains La maltraitance...

Services sociaux et communautaires

211 – Région du Centre 2016

Appels - 139 843 Nombre total de séances Internet – 202 621 Séances Internet des cinq principales villes de la région Toront...

Instantanés régionaux