Histoires d’appelants 2017 & 2018

Aide pour une femme ayant laissé une relation violente

Une femme ayant mis fin récemment à une relation violente se sentait dépassée par les évènements. Elle appela le 211 à la recherche de nombreux services, incluant de l’aide en matière de: nourriture, logement, finances, préposés au soutien personnel (PSP) et droit du divorce. Le spécialiste en information et aiguillage (I-A) fit des renvois pour répondre aux besoins énoncés de l’appelante, ainsi que vers la ligne d’aide SOS Femmes et des programmes de counselling en personne. Le suivi téléphonique permit de confirmer que l’appelante recevait effectivement de l’aide de ces sources. Elle avait déjà un travailleur de santé mentale se dit satisfaite des services reçus. À ce moment, le conseiller fit un transfert assisté vers le Centre d’accès aux soins communautaires (CASC) pour des renseignements sur les PSP.

Prothèse pour un aîné

Un homme de 79 ans, dont les seuls revenus étaient le Régime de pensions du Canada et la Pension de la sécurité de la vieillesse, appela le 211 pour de l’aide financière destinée à l’achat d’une prothèse. On l’orienta vers le Ministère de la Santé et de Soins de longue durée, le Programme d’appareils et accessoires fonctionnels (PAAF) et les Amputés de guerre.  Le spécialiste du 211 communiqua avec la St-Vincent-de-Paul et le Club Lions afin de voir s’ils pouvaient aider avec le montant restant; les deux groupes étaient prêts à le faire avec un don unique et le 211 procura une lettre de soutien à l’appelant. Lors du suivi, on apprit que PAAF donnait 2 796,75 $, les Amputés de guerre, 1 000,00 $, la St-Vincent-de-Paul, 400,00 $ et le Club Lions, 379,79 $: la prothèse était payée en entier! L’appelant était très reconnaissant et dit qu’il n’hésiterait pas à composer 2-1-1 de nouveau s’il avait encore besoin d’aide.

 

Une propriétaire bienveillante aide un locataire mourant avec le 211

Une propriétaire appela le 211, inquiète pour un locataire. Ce dernier, une personne à faible revenu, avait été récemment diagnostiqué d’un cancer du poumon en phase terminale; de plus, il n’avait ni famille ni amis et refusait tout traitement. Après une évaluation, la spécialiste I-A fit des renvois vers la Société canadienne du cancer, le Centre d’accès aux soins communautaires (CASC) et le service de coordination de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM). Au moment de l’appel de suivi avec la propriétaire, la spécialiste I-A apprit qu’ACSM fournissait un service continu de coordination et de soutien au locataire en fin de vie.

Le 211 aide une famille durant la période des fêtes de fin d’année

Un homme s’était vu refuser de l’aide aux programmes L’Échange cœur et partage/Montagne de jouets, car la période d’inscription était terminée; on lui recommanda alors d’appeler le 211. Le client expliqua à la spécialiste I-A que n’ayant pas fait sa déclaration d’impôt, il n’avait pas reçu l’allocation canadienne pour enfants. La spécialiste le dirigea donc vers le Programme de paniers de Noël, le centre de jouets de Montagne de jouets et une clinique d’impôts gratuite. L’appelant poussa un soupir de soulagement lorsqu’il apprit qu’il recevrait l’aide dont il avait besoin.

 

Une nouvelle venue à Thunder Bay trouve des soutiens grâce au 211

Une femme angoissée appela le 211. Elle se demandait si son déménagement récent au Nord de l’Ontario avait été une bonne chose – elle avait d’ailleurs hésité à le faire à cause de ses problèmes de santé. Maintenant, elle se sentait seule, loin de sa famille et de ses amis. La spécialiste I-A la mis en rapport avec le centre de détresse local et la rappela le lendemain. À ce moment, il était évident que l’appelante avait aussi des problèmes de santé mentale. On l’orienta vers le Centre de santé communautaire: cet établissement, situé à deux pas de l’appelante, aide les personnes vulnérables avec des programmes basés sur les déterminants sociaux de la santé. L’équipe du centre comprend des médecins, infirmières praticiennes, conseillers, diététistes et travailleurs communautaires.  L’appelante était aussi ravie d’apprendre qu’elle trouverait là des installations de loisir pour les aînés et des occasions de bénévolat pouvant l’aider à rencontrer des gens dans son nouveau milieu de vie.

 

Le 211 aide une aînée à trouver de l’aide financière pour une prothèse dentaire

Une aînée ayant besoin d’aide financière pour une nouvelle prothèse dentaire appela le 211. Comme elle vivait exclusivement du Programme de pensions du Canada, la spécialiste I-A l’orienta vers Ontario au travail, afin de faire une demande de fonds discrétionnaire; on lui suggéra aussi de demander à sa banque une ligne de crédit ou un prêt, puisqu’elle était propriétaire de sa maison.  Durant l’appel de suivi, on apprit que l’appelante avait reçu un formulaire de demande pour des fonds et qu’elle avait un rendez-vous à une agence locale pour l’aider à remplir le questionnaire. L’appelante dit que l’assistance reçue au 211 avait été très pratique et qu’elle n’hésiterait pas à rappeler le service si elle avait encore besoin d’aide.

211 – Région du Sud-Ouest aide à sauver une maison infestée de rongeurs

Une bénéficiaire du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) faisait face à une infestation de rongeurs. La visite unique d’un exterminateur n’avait pas résolu le problème. L’appelante ne mangeait plus qu’une fois par jour pour contrer cette dépense inattendue et sa santé subissait les effets du stress causé par la situation. La femme, incapable d’en faire plus à cause de son handicap, composa 2-1-1.

Les besoins de cette appelante ne répondaient pas aux critères d’un seul programme existant! La navigatrice du 211 la dirigea donc vers un service innovateur conçu pour les gens dans cette situation. Un appel de suivi confirma qu’une agence locale acceptait de payer la facture de l’exterminateur toujours en souffrance, ainsi que toute dépense supplémentaire nécessaire pour résoudre le problème à l’intérieur de six mois. L’appelante, qui avait même songé à abandonner sa propre maison, pouvait enfin relaxer. L’exterminateur allait poursuivre son travail et elle n’aurait pas à déménager.

 

211 – Région de l’Est : L’écoute active, quel outil merveilleux!

Un appelant, vivant de l’aide sociale depuis longtemps, n’arrivait plus à payer ses factures de services publics. Alors que la navigatrice du 211 cherchait le programme local d’aide en matière d’énergie, le client mentionna qu’une maladie du sang très rare l’empêchait de travailler. Grâce à l’oreille attentive de la navigatrice, le client a aussi été orienté vers une ressource additionnelle : un organisme national dédié au soutien des personnes vivant avec cette maladie. Il n’en avait jamais entendu parler!  Voilà un bel exemple d’écoute active et des surprises qu’elle entraîne parfois au 211.

 

Le Région du Centre-Sud relie un appelant au fonds de bienfaisance d’une eglise locale

C’était vendredi. Un homme malade depuis plusieurs jours – vomissant et incapable d’ingérer la moindre nourriture, composa 2-1-1 avec son dernier 50 sous. Il avait besoin d’une aide financière d’Ontario au travail (sa seule source de revenus) pour acheter un médicament. Mais pour en faire la demande, une note médicale était requise – le client ne pouvait pas en obtenir une sans carte d’assurance maladie et la sienne était en voie de renouvellement, comme toutes ses cartes d’identité. On appela le centre de santé de sa communauté : l’attente y était de six mois. Finalement, la navigatrice du 211 trouva une église ayant un fonds de bienfaisance – attribué au cas par cas. La pasteure offrit de rencontrer l’appelant à la pharmacie et de payer le médicament et de la nourriture pour le weekend.  Notre suivi avec la pasteure permit de confirmer que tout s’était passé comme prévu. De plus, elle avait fourni des renvois additionnels au client, qui, en retour, lui avait donné ses coordonnées : peut-être serait-il en mesure d’aider l’église un jour, en y travaillant.

 

211 – Région du Centre-Est : Service en santé mentale pour une mère

Une mère de quatre enfants cherchait une aide financière pour du counselling. Le navigateur du 211 examina ce que l’appelante avait fait jusqu’ici pour trouver cette aide, discuta des options de services en santé mentale et effectua une évaluation financière afin de trouver la ressource appropriée. Il découvrit que l’appelante était mariée et avait accès au programme d’aide aux employés de son mari. Mais comme les séances de counselling n’étaient offertes que durant le jour, la cliente nécessitait un service de garde pour son enfant d’âge préscolaire. Le 211 mit l’appelante en contact avec deux garderies offrant des programmes de jour occasionnels.

  

211 – Région du Centre aide un jeune à trouver un toit temporaire

Un jeune homme composa 2-1-1 du parc ou il s’était endormi. Sa somnolence avait été causée par un médicament pour un problème de santé mentale. L’appelant ne se sentait pas en sécurité; de plus, des policiers insistaient pour qu’il quitte les lieux. L’appelant avait un problème : il venait de perdre son logement et son nouveau loyer ne serait pas prêt avant trois jours! Il n’avait personne au monde. Il était contrarié de ne pas avoir d’endroit où dormir, ou même où se changer de vêtements – et avait besoin d’une paire de chaussures.

La pile de son téléphone étant presque épuisée, le jeune ne pouvait pas faire d’appels supplémentaires. On lui demanda ses coordonnées actuelles et son numéro de téléphone. Le navigateur du 211 le rappela quelques minutes plus tard : il lui avait trouvé un lit pour la nuit dans un refuge pour jeunes. De plus, l’équipe mobile du centre était en route vers le parc avec un véhicule pour l’emmener au refuge. On avait même des vêtements et des articles de toilette pour lui. Le jeune homme était soulagé : le navigateur du 211 lui avait trouvé un toit et l’aide dont il avait besoin!

 

Le 211-Region du Nord met en contact les jeunes ayant un prêts étudiant avec des programmes de gestion financière

Ayant récemment reçu son paiement du RAFEO, un étudiant postsecondaire a appelé 211 : il craignait de dépenser son allocation de subsistance trop vite et mal. La navigatrice du 211 l’a orienté vers un programme aidant les gens à bien gérer leurs finances et à établir un budget pour les frais de subsistance de base. Plus tard, durant un appel de suivi, l’étudiant a dit qu’il avait contacté le service. Comme il a beaucoup appris sur la budgétisation, il se sent plus à l’aise et confiant dans la gestion de ses finances.

Recent Articles

Histoires d’appelants 2017 & 2018

Aide pour une femme ayant laissé une relation violente Une femme ayant mis fin récemment à une relation violente se sentait dépass...

Services sociaux et communautaires

OCCASION D’EMPLOI – CONSEILLER OU CONSEILLÈRE, ENGAGEMENT DES INTERVENANTS

DESCRIPTION DE L’ORGANISME 211 est une ligne d’aide à laquelle on peut accéder par téléphone, par clavardage ou par recherche en...

Offres d'emploi

OCCASION D’EMPLOI – ANALYSTE DE DONNÉES

DESCRIPTION DE L’ORGANISME 211 est une ligne d’aide à laquelle on peut accéder par téléphone, par clavardage ou par recherche e...

Offres d'emploi